Pourquoi créer son entreprise en Estonie et y établir sa résidence fiscale ? L’avis de Matthieu Deloison

 

Il avait le choix entre Malte, Hong-Kong, le Delaware… et pourtant ce célèbre web entrepreneur Français a choisi l’Estonie.
Voyons quelles ont été ses motivations.

Voici un extrait du témoignage qu’il a bien voulu partager avec nous en direct de nos bureaux de Tallinn, capitale de l’Estonie.

 

Est-ce que vous pouvez rapidement vous présenter pour ceux qui ne vous connaissent pas ?

Alors, je m’appelle Matthieu Deloison, je suis reconnu comme le spécialiste du copywriting sur Internet, c’est-à-dire, j’aide les entrepreneurs avec le pouvoir des mots, avec des textes de ventes ou des vidéos de ventes à transformer des visiteurs en clients.
Donc je travaille par l’intermédiaire du web avec un centre de formation professionnel et une maison d’édition tout simplement.

 

Aujourd’hui, vous êtes libre géographiquement, pourquoi avoir choisi d’établir votre base en Estonie plutôt qu’ailleurs ?

J’ai commencé mon entreprise en étant auto-entrepreneur en France, mes affaires allant de mieux en mieux, j’ai commencé à me renseigner pour monter une SASU en France.

Je suis allé voir un comptable, il m’a expliqué que sur 100€ il resterait que 30€ dans ma poche. Quand je dis 30€, c’est après paiements des charges, paiements de l’URSSAF, et aussi paiement de l’impôt sur le revenu.
Je suis pour payer des impôts, dans une certaine limite par contre.

Qu’est-ce que j’ai fait ? J’ai d’abord été en Serbie plusieurs mois, c’est un très beau pays, très intéressant. Le truc, c’est que je cherche toujours la simplicité.
Puis je suis tombé sur des vidéos de l’Estonie, notamment celles de Romain.

C’était tout simple, c’est-à-dire qu’on pouvait gérer son entreprise à distance, la fiscalité c’est 20%, et Romain a expliqué que le pays était dynamique, très attractif, intéressé par les entrepreneurs. Donc, je me suis dit, pourquoi pas tester ?

Avant l’Estonie je m’étais renseigné sur Hong-Kong, ou le Delaware. Le truc c’est que j’aime bien les choses carrées, voire même militaires, et l’Estonie, c’est dans l’Europe et c’est parfaitement carré, parfaitement légal, tout ce que je voulais !

C’est pour ça qu’au final, j’ai choisi l’Estonie pour déplacer mon entreprise de la France vers l’Estonie.

 

Vous êtes passé du statut d’e-résident à résident estonien, quelle était votre motivation ?

Alors ça, c’est en discutant avec des entrepreneurs. Quand je dis des entrepreneurs, c’est des vieux de la vieille, c’est-à-dire des entrepreneurs qui ont mille fois plus d’expérience que moi. C’est ne sont pas des entrepreneurs du web, mais des entrepreneurs de « brique et de mortier », qui ont de vraies entreprises, en France, en Belgique et ailleurs, et il m’ont fit, « Matthieu il existe la e-residence, tu devrais en faire quelque chose »

Du coup, j’ai demandé l’e-residence, et c’était super bien et en fait, pour tout dire, on paie quelque chose comme 100€ (pour avoir accès au registre des entreprises en Estonie et y créer sa société).

le truc, c’est qu’il fallait aller à Paris pour aller chercher la carte et comme je vivais à Nantes, je n’y suis jamais allé.

Aussi, entre temps j’ai voyagé, je suis allé en Serbie. Après, j’ai décidé de m’installer à Tallinn en Estonie. La e-résidence est très bien en fait, vous pouvez avoir compte bancaire, créer la société à distance et tout, mais il me semble, qu’on ne peut pas avoir la résidence fiscale en Estonie.

Surtout que là à cette époque je vivais en France donc même en ayant mon entreprise et mes comptes bancaires en Estonie, j’aurais dû payer mes impôts en France. D’un côté ça simplifiait les choses, mais ça ne résolvait pas les autres objectifs que j’avais.

 

Il y a la partie fiscalité vous avez amélioré, qu’est-ce que ça a amélioré de plus depuis que vous êtes expatrié ?

Alors en Estonie, ce qui est intéressant c’est l’état d’esprit ici. Ce que j’apprécie, c’est que les gens sont très honnêtes, très corrects et ils vous simplifient la vie en fait.

Pourquoi je dis ça ?
Pour prendre un exemple très concret, en France, pour obtenir la reconnaissance de centre officiel de formateur agrée, il m’a fallu six mois d’aller-retour de papiers avec la personne en charge du dossier.

C’était éprouvant, compliqué et quand je suis arrivé en Estonie, j’ai pu créer mon entreprise et ouvrir mes comptes bancaires en moins de trois semaines.
Donc il y a cette notion de simplicité qui m’a beaucoup attiré.
Le pays est très intéressant. Pourquoi ?

Il y a la mer Baltique pas très loin, il y a la forêt aussi donc ça permet de se détendre, de faire des grandes marches et c’est un pays qui a de la place pour ses habitants, il y a beaucoup d’espace, et les gens sont vraiment très sympa donc ça fait plaisir en fait d’être accueilli dans un pays comme ça.

 

Qu’est-ce qui vous a poussé à chercher un professionnel pour vous aider à changer de cadre ?

Alors c’est tout simple. Peut-être que vous vous dites qu’il y a tout sur Internet gratuitement.
Après, je sais par expérience que la seule fois où je n’ai pas fait appel à un professionnel, j’ai perdu 20.000 € !
C’est aussi simple que ça, alors que le professionnel coûtait que 2000 €.

Donc, j’ai bien retenu la leçon, je préfère faire appel à un professionnel quand j’entame des démarches où je ne suis pas un expert.
Je ne suis clairement pas juriste, du coup j’ai fait appel à LifeInvest™, et Romain pour m’accompagner.
Ce qu’il a fait remarquablement bien.
Tout simplement ça permet de gagner du temps, d’être serein et de faire les choses correctement.

 

Que retenez vous de notre expérience à travailler ensemble ?

Ce que je retiens principalement avec Romain, c’est qu’il répond à toutes mes questions.
Même avant d’acquérir son service, j’avais posé des questions par email, auxquelles il a répondu. Pendant aussi, quand je pose des questions il répond toujours, et d’une façon très précise. Du coup il y a un accompagnement.
Nous ne sommes seul en fait.

On sait qu’on peut se reposer sur Romain et son équipe pour nous donner une solution et nous permettre d’avancer beaucoup plus rapidement que tout seul, et beaucoup plus sereinement en toute sécurité.

 

Dernière question, si quelqu’un vous appelait et disait pourquoi il devrait choisir la formation LifeInvest™ ?

C’est que tout est simple. Notamment avec l’adresse de domiciliation pour votre entreprise.
Moi, j’aime bien préparer toutes les choses en avance donc, j’avais tout préparé trois mois avant, après je suis venu à Tallinn pour recevoir ma carte de résident.

Ca a été comme une lettre à la poste, hyper rapide, petite cerise sur le gâteau, ce qui explique Romain, c’est qu’on a même les transports en commun gratuit et ce sont des transports en commun de qualité.

C’est-à-dire, toutes les 10 minutes il y a un bus, vous pouvez vous rendre dans tous les coins de la ville, c’est hyper pratique, donc vraiment je vous recommande à 200% l’accompagnement de LifeInvest™.
Ca va vraiment vous simplifier la vie !

 

Est-ce que vous voulez rajouter quelque chose en particulier à propos de l’Estonie ?

Quand je suis arrivé le premier jour en Estonie j’étais jamais venu à Tallinn, je découvrais. Du coup, je me suis dit, ici je me sens chez moi.

C’était pas prévu parce que voilà quand on a un business sur Internet qui marche bien, on peut se permettre se voyager, du coup j’ai changé mes plans exprès pour rester de nombreux mois ici à Tallinn en Estonie parce que c’est une ville où il fait bon vivre et en même temps il y a beaucoup d’entrepreneurs français qui sont extrêmement intéressants où j’apprends énormément. À chaque rencontre j’apprends quelque chose !

Donc c’est extrêmement précieux, on est pas tout seul donc on peut sortir, rencontrer du monde, et l’avantage de Tallinn c’est que c’est un carrefour.

C’est-à-dire qu’il est facile de prendre le ferry pour aller en Finlande, c’est facile de se rendre en Russie, ou même en Lituanie, un peu plus en bas il y a la Roumanie donc c’est vaste pour satisfaire toutes ses envies finalement.

 

Super ! Je suis content de travailler ensemble Matthieu, à très vite.

Merci Romain, à très vite. Et puis quand vous arrivez en Estonie, passez me faire coucou, ça sera avec plaisir. À très bientôt.